Golf : Témoignages de golfeurs de Carhaix

Témoignages de golfeurs – Carhaix

Emma :

“Au début, je venais surtout pour m’amuser et prendre l’air, puis c’est devenu une passion. Le golf a évolué au fil des ans (agrandissement, personnel qualifié) et mon jeu a suivi. Le golf de Carhaix a 10 ans et la convivialité est toujours là. Le parcours est dans un site remarquable.

De plus, Il se joue en 1 h, c’est parfait pour se détendre après une journée de travail. C’est un excellent sport pour la santé et le mental. L’enseignement est très bon. Quand on joue sur des 18 trous à l’extérieur. Les autres joueurs sont souvent surpris! Sincèrement, je pense que pour Carhaix et nous joueurs, nous avons beaucoup de chance d’avoir un golf à proximité.”

Antoine :

“D’abord, Je venais une fois par semaine à mes débuts. Erwan m’a inculqué les bases de ce sport. Puis, Jean-Claude Querrien, recruté l’année suivante, m’a aidé à me perfectionner. La venue d’Olivier Bottineau m’a poussé vers la compétition. Maintenant, je m’aligne sur quelques tournois, mais vraiment sans prétention. ”

Michel :

“Tiens un golf à Carhaix !

Encore un truc pour les vieux et les avocats.

C’était il y a 10 ans l’état de mes réflexions à propos du golf.

Et puis, et puis, et puis…

Et puis un soir TAD NEDELEG apporta dans sa hotte un bon d’initiation au golf.

Quelle idée: Derrière le sourire de circonstance (on ne fait pas la gueule un soir de Noel), je décidai de planquer pour l’éternité le papier dans le tiroir du buffet.

Quatre mois se passèrent et un beau samedi ensoleillé d’avril je me fis violence, quelque peu gêné, j’osais pousser la porte du club house.

ERWAN m’expliqua les fondamentaux du jeu, me prêta un putter, un club et des balles…

Fier de moi, gonflé à bloc je me présente au départ du trou n°1. ILS VONT VOIR !!!

Je pose la balle sur une petite bosse de terre, je prends le stance ( comme vu a la télé), je dépose le club derrière la balle, concentration maximum, je me lance…

AIR SHOT…

non de non, de non de dieu, gast’ta hast !

C’est pas possible je n’ai pas touché la balle, je suis un nul, un empoté, il faut recommencer.

Je révise ma fierté, attentif, je me concentre à nouveau: Grip, Stature, Stance, Relâchement, Respiration: je fais tourner le club autour de ma tête.

Je frappe la balle de toutes mes forces, MIRACLE c’est parti !

Le cerveau en suspension le temps s’arrête, une ÉTERNITÉ …

Mon regard se porte vers le green, et là , rien, rien de rien.

Si là devant, cinq mètres là devant, une balle arrogante et narquoise: LA GARCE !!!

C’est sûr je suis un minable. Pourtant il faudra bien que j’y arrive avec ce putain de club et cette balle…

La rage me gagne, la colère aussi, la honte s’ajoute a mon désespoir.

Hou la la… C’est donc cela le golf de l’auto-humiliation, de l’insatisfaction, de la frustration.

Je décide de prendre le dessus ( ce n’est qu’un début continuons le combat). Ne pas se laisser faire.

Je dois absolument dominer le sujet, il n’y a pas de raison. Je dois y arriver.

La seule solution prendre des cours et apprendre à jouer au golf.

Les semaines , les mois , les années qui suivirent je découvris un univers avec ses codes et ses valeurs.

Le monde du golf, un loisir, un sport et bien plus encore.

Aujourd’hui enfin apaisé, la pratique de ce sport me procure ses nombreuses vertus.

Apprendre à rester humble , au golf c’est le plus facile.

Conserver du courage, jusqu’au 18° et 19° trous

Rester courtois avec ses partenaires de jeux, il arrive que cela devienne difficile.

La ténacité …

La liste est longue.

Aussi, une bonne dose de vantardise : Une légende prétend m’avoir vu taper si fort la balle que cette dernière serait satellisée et aurait terminé sa course sur la Lune !

Enfin, j’offre une douzaine de PRO V1 a la personne qui trouvera la marque  de la balle.

Michel HELLEQUIN.”

  • Abonnez-vous à notre newsletter !

    Recevez nos dernières nouvelles directement dans votre boîte de réception. Vous recevrez un email d'activation!

  • Le calendrier des compétitions

    • Aucun événement à venir
    AEC v1.0.4